Pénurie des insulines

SANTE – Vendredi 17 Fév 2016

Mwaro : 3 diabétiques morts suite au manque d’insuline

3 enfants diabétiques sont morts dans la province de Mwaro suite au manque d’insuline qui se fait sentir dans cette province depuis deux semaines. La Fraternité Burundaise des Diabétiques pour la lutte contre la Mort liée au manque d’Insuline FRADMI se dit très inquiet de cette pénurie.

Hicintuka Jacques président de cette association dit craindre d’autres décès dans différentes provinces suite à cette pénurie d’insuline. A Kayanza, Makamba et Karusi cette pénurie vient aussi de faire 2 semaines. Dans d’autres provinces, le prix de l’insuline a haussé, c’est le cas de Kirundo ou le prix d’insuline  est passé de 16.800Fbu à 28.000Fbu depuis ce lundi 15 février.

Certains malades des provinces où il y a cette pénurie s’approvisionnent à partir de Bujumbura pour ceux qui ont les moyens ou des parentés pouvant les y aider, pour les autres ils ont arrêté à s’injecter de ce médicament depuis cette pénurie d’insuline.

« A Kirundo, un de nos membres est hospitalisé depuis une semaine parce qu’il ne parvenait plus à acheter ce médicament. Maintenant il reçoit des doses d’insuline d’urgence qui sont disponibles aux hôpitaux » témoigne Jacques Hicintuka. Mais la crainte est de savoir jusque quand ces doses d’urgence seront disponibles dans toutes les provinces du pays.
La FRADMI dit que les décès des diabétiques les plus démunis sont jusque-là sur une allule très inquiétantes.

Le nombre de malades déjà comptabilisés par l’Association FRADMI sont 350 enfants diabétiques et 650 adultes diabétiques sur le territoire national.
Le rapport de l’année 2015 de la FRADMI fait état de 12 enfants diabétiques et 22 adultes diabétiques décédés durant cette année suite principalement au manque de moyens pour se procurer de l’insuline.

Cette Association FRADMI  demandevau Gouvernement du Burundi que l’insuline et d’autres médicaments de diabète soient exonérés de toute taxation et qu’un fond d’achat de ces médicaments et d’aide aux diabétiques soit voté dans le budget national de l’Etat.
Selon les différentes études dèjà faites, le diabète est avec la malaria et le SIDA, les trois premières causes de décès au Burundi.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s